CFE-CGC HP Rotating Header Image

Digest du 11 juin

Retrouvez notre dernière communication : scission, vos emplois GPEC, égalité pro, CMS, Snapfish, oeuvres sociales.

Scission HPE / HPInc : un détourage difficile à finaliser

hpscissionAprès le rejet par le CE HPCCF des deux premières versions du projet de détourage (répartition) des postes des fonctions centrales entre les futurs HPE et HPInc, la Direction a présenté aux élus HPF et HPCCF une troisième version de son projet.
La Direction a enfin effectué un travail d’analyse des activités détaillé qui a permis de véritables discussions sur le fond du dossier. Pour autant, nous ne sommes toujours pas d’accord avec toutes ces propositions qui continuent de savamment mélanger répartition des postes et réorganisations. En particulier dans les domaines suivants :
• Global Corporate Services
• Global IT
• RH
(suite…)

Le Digest nouveau est arrivé

Retrouvez notre dernière communication : CHSCT, égalité professionnelle, astreintes, scission et quelques nouvelles sur notre retraite.

Nouvelle alerte sur ES : stratégie de délocalisations

engrenageNous avons réagi hier dès la réception par les salariés d’un e-mail du management mondial d’ES présentant une nouvelle politique de délocalisations. Le mail intitulé « HP Enterprise Services Labor & Location Strategy » présente la stratégie de localisation des activités (la France n’est pas citée) et impose aux salariés de discuter avec leur manager des conséquences de cette stratégie lors du cycle FPR raccourci en juin.

Nous avons saisi la Direction française hier matin et nous avons demandé qu’un point soit inscrit à l’ODJ du prochain CE. Les communications webcast qui se sont déroulées dans l’après-midi mentionnaient explicitement que ce plan ne s’appliquait pas pour la France, pour autant le message initial n’a pas manquer d’inquiéter les salariés et leurs représentants. Les actions déclenchées par la CFE-CGC et suivies depuis par les CEs (délit d’entrave, droit d’alerte et SBC) ne sont sans doute pas étrangères au fait que la France semble provisoirement épargnée mais les inquiétudes à long terme demeurent.

Nous avons également sollicité la Direction Française pour qu’elle clarifie rapidement la situation et agisse pour éviter toute nouvelle dérive.