Digest du 05 novembre 2015

restructurationsL’actualité sociale de cette semaine aurait dû être dominée par le démarrage en fanfare de la nouvelle société HPE au niveau mondial. Ce sujet occupe certes les médias et nous espérons que les clients feront confiance à la qualité des produits, services et solutions du groupe Hewlett Packard. Malheureusement, l’actualité sociale vient perturber ce démarrage avec des perspectives peu réjouissantes pour les salariés. 

L’article est consultable dans son entier ici.

Dialogue Social : toutes les options ne sont pas permises

Nous le disons depuis des mois. L’inquiétude créée par les décisions brutales du business ES auquelles sont venues se rajouter les annonces mondiales de suppression de 30.000 postes appellent d’urgence à un vrai dialogue social.
Au-delà le l’action symbolique décidée pour le Day 1, l’intersyndical HPE a envoyé une lettre ouverte à Gérald Karsenti. Elle y souligne son opposition à certaines options à l’étude.

NAOs : La CFE-CGC ne signera pas le PV

Les propositions de la Direction ne sont pas à la hauteur des attentes légitimes et des efforts consentis par les salariés pour assurer la réussite de la scission.
La CFE-CGC n’a pas pourtant ménagé ses efforts pour exprimer des revendications crédibles et détaillées, mais la Direction n’a pas choisi la voie de la négociation. Découvrez pourquoi ce bilan est si décevant …

Votre position salariale en 4 clics

En cette période de révision salariale, la CFE-CGC vous livre un petit outil pour vous permettre en quelque clics de connaître votre position dans votre boîte de salaire (le fameux ‘’percentile’’).
Bien utile pour discuter de votre salaire avec votre superviseur…

La bataille pour un Comité d’Entreprise Européen continue

Qui de HPE ou de HPI pourra finalement bénéficier des deux années de lutte pour la mise en place d’un CE Européen (CEE) ?
La direction HPE cherche à ralentir la mise en place de cette instance importante, car un CEE  pourrait permettre aux salariés européens d’avoir un premier rempart contre les projets toxiques que la corp. souhaite dérouler.

Une nouvelle approche de l’évaluation : Savoir-être ou ne pas Savoir-être telle est la question

Ce slogan marketing officialise la mise en place des critères comportementaux pour FY16.
En effet à partir du 1er Novembre 2015, les managers pourront fixer des objectifs comportementaux (comptant pour 20% du total au maximum) en plus des objectifs business (max 80%) pour évaluer la performance du salarié et lui attribuer sa note en fin d’année fiscale