Flash du 18 décembre 2015 – L’avenir d’HPE en France

La Direction d’HPE annonce de grands principes positifs pour l’avenir de HPE en France

Après le meeting exceptionnel de ce matin avec la Direction d’HPE en France, nous souhaitons partager avec vous notre première analyse concernant les annonces faites ce matin et informer les salariés qui n’auraient pas pu participer à ce call.

Nous vous indiquions dans le Digest CFE-CGC diffusé hier 17 décembre que nous espérions des annonces positives pour l’avenir de HPE en France. La pression sur les salariés devenait insupportable et nous pressions la Direction pour qu’elle s’engage à éviter certains scenarii toxiques et/ou forcés.

Cela s’est concrétisé aujourd’hui lors de la conférence téléphonique convoquée par la Direction avec tous les élus des CE HPEF et HPECCF et les responsables des différentes organisations syndicales suivi d’une conférence avec les tous les salariés HPE (une première).

La Direction a annoncé les grands principes suivants pour FY16 :

  • Il n’y aura pas de PSE en FY16, la Direction continue de vouloir rompre avec la mauvaise tradition d’un PSE tous les 3 ans
  • Il n’y aura pas de PDAV (refus de financement de la corp à notre avis)
  • La probabilité d’une externalisation d’une partie d’ES est extrêmement faible. Il n’y aura pas de projet d’externalisation forcée et un projet d’externalisation sur base volontaire est extrêmement peu probable
  • La transformation d’HPE en France sera basée avant tout sur les compétences des salariés et le volontariat. En favorisant la formation des salariés pour aller vers plus de valeur ajoutée Elle sera discutée avec les élus et les organisations syndicales à partir de janvier

Par ailleurs, la participation financière en France devrait être très forte cette année (plus de 3%).

La CFE-CGC se réjouit de ces annonces. Elle se félicite également d’avoir contribué, au travers de toutes ses actions menées pendant l’année, à éviter les pires des scénarii pour les salariés. Il faudra bien sûr concrétiser ses annonces dès janvier 2016 par des discussions et des consultations entre la Direction, les CE /CHSCT et les organisations syndicales, la CFE-CGC est prête à poursuivre un dialogue social constructif.

Ces annonces globalement positives réjouiront également, nous l’espérons, les salariés HPE en France. Nous pensons en particulier aux salariés d’ES. Elles sont d’autant plus les bienvenues quelles mettent un terme à une attente angoissée beaucoup trop longue. De quoi partir (un peu) rassurés en congés de Noel.

Cordialement,
L’équipe CFE-CGC Hewlett Packard Entreprise en France