Flash du 3 mai 2016 – Suppressions de postes

Annonce des emplois GPEC visés par des suppressions, la CFE-CGC lance une enquête

Le Comité de Groupe s’est réuni hier après-midi pour examiner le projet de suppression de postes de la Direction (80 postes supprimés sur HPF et 42 sur HPCCF). Les CE HPF et HPCCF se réuniront respectivement aujourd’hui et demain pour examiner le projet avec plus de détails. Le calendrier actuel prévoit une consultation sur 2 mois environ et l’ouverture d’une fenêtre de volontariat du 7 juillet au 19 août.

Nous diffusons dans ce Flash la liste des emplois GPEC pour lesquels les business souhaitent supprimer des postes. Nous rappelons que ces suppressions ne pourront s’effectuer que dans le cadre de départs volontaires comme cela est prévu par l’accord GPEC.

Nous rappelons également dans ce Flash quelques règles essentielles qui ont été utilisées lors de la GPEC OUT en … FY14, les règles pour la GPEC OUT FY16 devraient être proches mais il faudra attendre la négociation qui s’ouvrira le 12 mai pour savoir qu’elles pourraient être les adaptations (l’accord GPEC encadre déjà une bonne partie des éléments).

Pour pouvoir mieux négocier le 12 mai et mieux gérer toute la phase de consultation, nous lançons également une enquête auquel nous vous demandons de bien vouloir répondre surtout si vous envisagez une mobilité interne ou externe. Nous nous engageons formellement à ne pas diffuser et à ne pas conserver des informations individuelles et à communiquer une synthèse après la fin de l’enquête.  Faites entendre votre voix et soyons acteurs ensemble de notre avenir.

Le projet de suppression de postes à HPF et HPCCF : les emplois GPEC visés au Livre2

La Direction a présenté au Comité de groupe hier son projet de suppressions de postes dans le cadre de la GPEC OUT annoncée par Gérald Karsenti le 21 mars. Ne nous y trompons pas  : il s’agit de suppressions de postes que les business souhaitent faire et il s’agit bel et bien d’un PSE même si les départs ne pourront se faire que sur la base du volontariat.

Le projet de la Direction est décrit dans un document (le Livre2) qui présente les justifications et la liste des postes supprimés dans certains emplois décroissants. Deux points importants :

  • Seuls des postes sur des emplois GPEC décroissants peuvent être supprimés
  • Tous les emplois GPEC décroissants ne sont pas concernés par des suppressions

Les emplois GPEC décroissants concernés par des suppressions sont dits « visés au Livre2 ».

Le projet sera étudié dans les 2 mois à venir, une expertise en soutien

Les élus auront deux mois pour étudier le projet de Livre2, les justifications des suppressions de postes et la liste des postes sur lesquels des « congés de mobilité externe » sont ouverts (comprenez « la liste des postes que les business veulent supprimer ».

Le Comité » de Groupe hier a voté une expertise, le cabinet Sextant aidera les élus à examiner le projet économique.

Les emplois GPEC visés au Livre2 (suppression de 80 postes sur HPF et de 42 postes sur HPCCF

Vous trouverez ci-dessous la liste des emplois GPEC décroissants sur HPF et HPCCF pour lesquels au moins un business souhaite supprimer un ou plusieurs postes.  Ces chiffres sont susceptibles de varier de quelques unités au cours de la consultation qui a démarré hier. Nous les publions car nous considérons que vous avez le droit de savoir et que nous avons besoin de pouvoir échanger avec vous.

Tous les emplois GPEC décroissants ne sont pas visés au Livre2. Si vous occupez un emploi GPEC décroissant qui ne se trouve pas dans la liste ci-jointe, vous continuez de bénéficier des aides spécifiques à la mobilité interne (les DRAT) et vous pouvez également être volontaire à une mobilité externe avec les limites décrites plus loin dans ce Flash.

Comment lire ces tableaux ? Chaque business définit les emplois GPEC décroissants sur lesquels il souhaite supprimer un ou plusieurs postes. N’apparaissent donc que les emplois GPEC décroissants pour lesquels un ou plusieurs postes sont à supprimer (un même emploi GPEC peut apparaître dans plusieurs business si chacun de ces business veut supprimer au moins un poste). Pour HPF par exemple, un total de 80 postes sont à supprimer sur des emploi GPEC représentant un total de 472 postes décroissants (dans HPF il y a plus de 600 postes décroissants en tout).

Nous rappelons plus loin dans ce Flash quelques règles utilisées lors de la GPEC FY14 mais sachez que la logique pour gérer les départs volontaires était très liée à un décompte par « emploi GPEC décroissant visé au Livre2.

Les emplois GPEC visés au Livre2 sur HPF

Seront particulièrement touchés par des suppressions de postes : les Consultant technique Hardware EG-TS Support (devant pourtant se développer ?), les responsables delivery et les coordinateurs des Opérations ES Delivery ITO,  les analystes financier dans Finance et plus globalement certains emplois des fonctions centrales d’une manière générale. On peut s’interroger sur le peu de suppressions envisagées dans OTS : nous souhaitons le succès du projet OTS mais nous savons aussi que de nombreux salariés sont sans activité et on ne peut pas ne pas tenir compte de cette situation.

Les emplois visés au Livre2 sur HPCCF

Les gestionnaires de processus et les responsables de programme à EG, les Contrôleur de gestion back-office à Finances et d’une manière générale les fonctions centrales et Global IT seront particulièrement touchés par des suppressions de postes.

Comment vont être gérés les suppressions de postes et le volontariat ?

Les suppressions de postes ne pourront intervenir que sur la base du  volontariat.

Le projet actuel de la Direction prévoit une fenêtre de volontariat ouverte du 7 juillet au 19 août avec une validation définitive des candidatures le 12 septembre. Nous considérons cette fenêtre très mal placée et nous aimerions la voir s’ouvrir de manière anticipée.

Tout salarié pourra être candidat au volontariat sous réserve d’avoir un projet de départ validé par Altedia (CDI, CDD, création d’entreprise, formation, etc.). Si les départs suivent la même logique qu’en FY14 (les processus et accompagnements pour la GPEC FY16 seront décrits dans un document à venir, appelé « Livre1 »), les règles suivantes pourraient s’appliquer :

Il y aura deux possibilités de départ :

  • Volontariat d’un salarié qui occupe un poste décroissant
  • Volontariat d’un salarié en « permutation » avec un salarié occupant un poste décroissant

A noter que par exemple 50% des départs sur HPCCF en FY14 l’ont été au titre des permutations qui ont ainsi permis à des dizaines de salariés de profiter d’une mobilité interne.

 

Et un décompte des projets de départ (ci-dessous les règles utilisées lors de la GPEC FY14) :

  • Aucun départ n’est refusé sur un emploi GPEC visé au Livre2 tant que le nombre de volontaires sur cet emploi GPEC et dans le business concerné est inférieur ou égal au nombre de postes que veut supprimer le busines,
  • En cas de sous volontariat dans un emploi GPEC visé au Livre2, il sera possible d’accepter les dossiers de salariés dans d’autres emplois GPEC, avec accord des business (le refus devra être motivé). Le choix des dossiers des salariés retenus pour compenser le sous-volontariat dans une des catégories professionnelles visées au L2 se fera en fonction des critères de départage  suivants :
    1. Un contrat à durée indéterminé signé par une entreprise ou une promesse d’embauche écrite (ou un contrat de travail de droit public)
    2. Un contrat à durée déterminée, signé, d’une durée supérieure ou égale à 12 mois
    3. Une création d’entreprise ou une reprise d’activité engagée  (i.e. existence d’un Kbis ou équivalent)
    4. Une formation diplômante ou certifiante avec inscriptions finalisées (i.e. a minima une formation engagée avec identification du parcours et du ou des formateurs)
    5. Un contrat de travail en projet (CDI ou CDD de 12 mois)
    6. Une création d’entreprise ou de reprise d’activité en projet
    7. Une formation diplômante ou certifiante en projet
    8. En cas d’égalité sur l’appréciation des projets, le départage se fera en fonction de l’âge et l’ancienneté au jour près, par ordre décroissant.
  • En cas de sur volontariat dans un emploi GPEC visé au Livre2, un départage sera effectué en fonction des priorités suivantes :
  1. Un contrat à durée indéterminé signé par une entreprise ou une promesse d’embauche écrite (ou un contrat de travail de droit public)
  2. Un contrat à durée déterminée, signé, d’une durée supérieure ou égale à 12 mois
  3. Une création d’entreprise ou une reprise d’activité engagée  (i.e. existence d’un Kbis ou équivalent)
  4. Une formation diplômante ou certifiante avec inscriptions finalisées (i.e. a minima une formation engagée avec identification du parcours et du ou des formateurs)
  5. Un contrat de travail en projet (CDI ou CDD de 12 mois)
  6. Une création d’entreprise ou de reprise d’activité en projet
  7. Une formation diplômante ou certifiante en projet
  8. En cas d’égalité sur l’appréciation des projets, le départage se fera en fonction de l’appartenance business (càd que la priorité sera donnée aux salariés directement concernés par le périmètre du Livre2), puis l’âge et l’ancienneté, au jour près, par ordre décroissant.

L’emploi GPEC étant au cœur de ce dispositif, il est essentiel de vérifier que votre emploi GPEC correspond bien à votre activité et demander une correction si nécessaire. Les spécialistes GPEC de la CFE-CGC sont là pour vous aider à y voir plus clair.

Par ailleurs, le processus de décompte ci-dessus, utilisé en FY14, sera renégocié à partir du 12 mai. Il pourra être utilisé tel quel pour la GPEC FY16 mais pourrait aussi être adapté (par exemple en élargissant les modalités de passage d’un emploi vers un autre). C’est pour cela que nous vous sollicitons pour participer à une enquête.

Quelle est la position de la CFE-CGC sur la GPEC OUT à venir ?

La CFE-CGC défend l’emploi à HP en France depuis des années, en faisant tout son possible pour attirer de nouvelles activités en France et en s’opposant aux projets pouvant conduire à des départs forcés (en particulier les plans sociaux avec désignation ou les externalisations forcées).

En négociant et en signant des accords comme la pré-retraite (PDAV) ou la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), la CFE-CGC se veut également réaliste et pragmatique pour permettre aux salariés, sur une base exclusivement volontaire, de choisir entre des évolutions imposées par l’entreprise et la réalisation de projet personnels en dehors de la société.

Pour accompagner les changements de l’entreprise il nous paraît essentiel d’Anticiper l’ensemble des aspects liés aux suppressions de postes tel que l’envisage en ce moment l‘entreprise dans le cadre de l’accord GPEC, Gérer au mieux les consultations des CE/CHSCT qui viennent de démarrer et Négocier pour maximiser les mobilités internes et assurer une équité dans la gestion des mobilités externes.

Pour Anticiper, Gérer et Négocier au mieux pour tous les salariés, la CFE-CGC est active à plus d’un titre :

  • Nous avons mené des échanges avec nos adhérents CFE-CGC pour identifier les questions clés que se posent les salariés
  • Nous mettons en place des sessions d’échange sur la GPEC IN et OUT sur mai et juin (voir ci-dessus)
  • Nous demandons l’ouverture rapide des espaces conseils pour que les salariés puissent être bien informés
  • Nous demandons l’ouverture anticipée de la fenêtre de volontariat
  • Nous avons également proposé aux autres organisations syndicales HPE et à la Direction de mettre en place une forme de pré-volontariat pour réduire les incertitudes liées à la GPEC OUT à venir. La Direction nous dit que c’est une excellente idée mais qu’il faut encore attendre …

Pourquoi la CFE-CGC lance une enquête sur la GPEC ?

Pour que vous puissiez faire entendre votre voix et influencer sur les négociations à venir (Livre1 à partir du 12 mai). Même en ouvrant rapidement les possibilités de rencontre avec Altedia, il faudrait plusieurs semaines pour connaitre des premières tendances du futur volontariat. Nous souhaitons aller plus vite et préparer la négociation qui s’ouvrira le 12 mai.

Vous pouvez nous aider à identifier les adéquations ou inadéquations entre le volontariat et les projets de suppression de postes à HPF et HPCCF, savoir si les business tentent de supprimer des postes non décroissants, ou encore réduire les incertitudes si vous êtes intéressés par une mobilité interne ou externe. En répondant à l’enquête, vous nous permettrez de mieux préparer la négociation du Livre1 (à partir du 12 mai) et les consultations en cours.

La CFE-CGC s’engage formellement à ne communiquer aucune information individuelle à un tiers et à ne pas conserver les données individuelles (comme l’adresse email) une fois votre réponse validée. Nous nous engageons également à communiquer dès la fin de l’enquête une synthèse des résultats.

Comment participer à cette enquête?

Si vous avez un projet de mobilité interne ou externe, nous vous demandons de bien vouloir :

  • répondre à l’adresse web http://cfecgc-hpe.org/ en n’oubliant pas de nous indiquer votre adresse email « hpe.com » pour que nous puissions valider ensuite le fait que c’est bien vous qui avez participé à cette enquête,

Votre réponse doit nous parvenir avant le mardi 10 mai 2016 au soir.

N’hésitez pas à contacter vos interlocuteurs GPEC CFE-CGC et notamment :

  • Stéphane Guillot, Stanislas Fossard, Claude Wegscheider et Laurence Lecomte sur Nanterre
  • Pablo Sanders et Laurent Juvigny sur les Ulis
  • Grégory Gatineau et Pascale Voland sur Boulogne
  • Dragan Jonovic et Pierre Petrov sur nos agences,
  • Christophe Hagenmuller et Hervé Lambert sur Grenoble
  • Dominique Durand, Pierre-Yves Sarazin et Thierry Corneloup sur IDA
  • Dominique Angeli sur Mougins