Flash GPEC

La GPEC 2016 : CFE-CGC se met en 4 pour vous aider à y voir plus clair

L’annonce de Gérald Karsenti le 21 mars sur la GPEC OUT n’est pas passé inaperçue, c’est le moins que l’on puisse dire. Nous sommes en effet très sollicités depuis quelques semaines sur ce sujet. Nos communications (cf tous les Digest qui traitent ces derniers mois des emplois GPEC et en particulier le Digest du 31 mars) et l’expérience acquise dans ce domaine par les spécialistes CFE-CGC ne sont sans doute pas étrangères à tous ces échanges, mais ils révèlent également des interrogations voire plus chez de nombreux salariés.

La CFE-CGC ne se contente pas de communiquer, elle agit pour vous, avec vous. Nous souhaitons mettre tout en œuvre pour limiter les incertitudes et les inquiétudes que génère la perspective d’une GPEC OUT dans les mois à venir et valoriser au maximum les opportunités de mobilité interne que représenteront également les changements à venir. Et pour y voir plus clair, nous vous proposons des sessions spéciales pour vous permettre de mieux cerner toutes les dimensions de ce sujet.

Du retard dans la communication de la mise à jour votre emploi GPEC

La Direction prévoyait une communication individuelle de la mise à jour de votre emploi GPEC autour du 8 avril. Elle a pris une dizaine de jours de retard mais cela devrait bien arriver en début de semaine prochaine. Conservez bien le mail à venir.

Une annonce qui pose de nombreuses questions

Pas facile d’annoncer un PSE même sur la base d’un volontariat et d’un accord GPEC bien cadré. En choisissant de présenter la prochaine GPEC OUT comme une réponse aux « nombreuses demandes de salariés désirant quitter HPE » (à vérifier …), Gérald Karsenti a sans doute voulu éviter de créer un traumatisme supplémentaire après la période très difficile à vivre de l’automne dernier. Il n’en demeure pas moins que cette annonce a suscité et continue de susciter énormément de questionnements et d’interrogations auprès des salariés.

Depuis notre Digest du 31 mars, nous avons été particulièrement sollicités par les salariés. Ceux qui s’interrogent sur un éventuel départ tout comme ceux qui voudraient enfin pouvoir bénéficier d’une mobilité interne (la GPEC ce n’est pas que la GPEC OUT, c’est également un ensemble de dispositifs dit de « GPEC IN » que nous aimerions bien voir mis en œuvre de manière effective).

La CFE-CGC ne veut pas que cette annonce créée l’anxiété, de l’immobilisme ou de l’attentisme

La fenêtre de volontariat à la GPEC OUT devrait s’ouvrir pendant l’été (en juillet ou en août, au pire moment de l’année). D’ici là beaucoup de salariés s’interrogent sur quoi faire ? A la CFE-CGC nous ne voulons pas que cette situation génère de l’anxiété, de l’immobilisme ou de l’attentisme.

Nous sommes par exemple inquiets que le démarrage du projet OTS sur HPEF puisse pâtir de l’incertitude liée à la GPEC OUT. De nombreux salariés y compris des managers OTS se posent des questions autour de l’impact de la GPEC OUT sur OTS. Les plans de formation seront-ils par exemple bien établis alors que certains pourraient quitter l’entreprise ?

Autre situation qui nous est remontée fréquemment : certains postes ont été ou sont vidés de leur contenu pour être délocalisés de manière « sauvage ». Et les salariés sont gentiment invités à profiter de la GPEC OUT. Et si leur poste n’est pas décroissant, il y a un peu de budget qui reste, il suffit d’aller voir les RH … C’est à se poser la question d’un complot organisé dans le dos des salariés ? Parfois au grand jour dans des meetings d’équipe !

La CFE-CGC veut agir

Nous ne voulons pas que la situation pourrisse et que les salariés soient amenés à négocier individuellement des départs transactionnels qui leur seraient préjudiciables sans parler des impacts sur le travail de leurs collègues.

C’est pourquoi nous demandons à la Direction de prendre les devants, de mettre fin à toute forme de chantage ou de pression individuelle et de convoquer sans tarder les Organisations Syndicales à négocier les contours de la prochaine GPEC. Pourquoi attendre ?

Par ailleurs, nous aimerions également mettre en place sans tarder un sondage ou une enquête, avec la Direction et les autres organisations syndicales si possible, en toute confidentialité, sous la forme d’un pré-volontariat pour savoir comment gérer au mieux les mois qui viennent.

Enfin, la CFE-CGC met ses compétences à votre service

Une expertise CFE-CGC à votre service : des sessions d’échange

La CFE-CGC a été au cœur de la négociation de l’accord GPEC. Les seuils, les DRAT, les permutatons, le lissage seniors, etc., sont des propositions de la CFE-CGC. C’est encore la CFE-CGC qui a obtenu, pour accepter de signer l’accord sur la scission l’an passé, la prorogation de l’accord GPEC jusqu’en octobre 2018. C’est encore nous qui avons développé le calculateur GPEC mis à disposition de tous et un ensemble d’outils de simulation pour le lissage seniors que nous utilisons avec les séniors dans l’accompagnement de leur réflexion.

L’expertise que nous avons développé dans ces domaines, nous souhaitons la mettre une fois de plus au service de tous les salariés, c’est pourquoi nous vous proposons, en plus des conseils individualisés, 4 sessions d’échange sur tous les aspects de la GPEC (IN et OUT) à 4 dates précises :
• Le 10 mai de 12h30 à 14h
• Le 24 mai de 12h30 à 14h
• Le 7 juin de 12h30 à 14h
• Le 21 juin de 12h30 à 14h

Si vous êtes intéressés par une session, merci de répondre à ce Flash, nous vous communiquerons les éléments pour y participer.

N’hésitez pas à contacter vos interlocuteurs GPEC CFE-CGC