Outils Eetime, GlobalView et RMT

En réunion commune le jeudi 19 mars, les CHSCT HPCCF en France et le CE HPCCF ont été invités à rendre leur avis sur plusieurs outils qui vont impacter le quotidien des salariés.

Pour rappel, un CHSCT est compétent lors de l’introduction de toute nouvelle technologie.

 

Outil RMT : outil dédié à la gestion de projet, il permet de définir un prévisionnel de charge pour les salariés renseignés dans cet outil. Problème : interface tout en anglais et l’outil a déjà été implémenté avant d’avoir été présenté aux CHSCT. Les CHSCT ont rappelé et la Direction convenu que l’utilisation de cet outil n’était pas obligatoire et que seul le manager était responsable de son contenu. De plus, cet outil ne permet pas d’appréhender l’amplitude de travail et ne pourra être utilisé pour le processus d’évaluation annuel.

Outil GlobalView : chargé de la paie, il présente quelques limitations désagréables. Historique de paie limité à 5 années, dématérialisation fiscale, pas de gestion des longues maladies. Les CHSCT ont fait des propositions afin de pallier ces insuffisances.

Outil EEtime : de loin le moins abouti, il impacte le quotidien de chacun. En effet, il est chargé de la gestion des congés et présente des limitations qui ne peuvent qu’interpeler : le dimanche n’est pas considéré comme jour de repos obligatoire (possibilité de l’affecter par erreur comme un congé), possibilité de considérer un jour férié comme un jour de congé, pas de gestion des 2 jours de repos consécutifs obligatoires. Enfin, étant un outil mondial, il offre désormais la possibilité aux managers étrangers gérant des salariés français de les comparer à leurs autres salariés étrangers sur le plan des congés, ce qui pourrait engendrer de la discrimination. Les CHSCT ont demandé à la Direction de corriger l’ensemble de ces points.

Vos secrétaires CHSCT CFE-CGC
Dominique ANGELI
Hervé LAMBERT
Laurent JUVIGNY