Reprise des négociations ES-CSC

La négociation sur l’accord méthodologique sur la fusion scission ES-CSC va reprendre lundi 29 août. Nous attendions depuis la semaine dernière (lire notre Flash du 16 août) la confirmation de cette reprise sur de nouvelles bases et nos avocats étaient tenus régulièrement au courant des échanges confidentiels qui se déroulaient. La CFE-CGC est prête à poursuivre le travail intersyndical pour étudier les nouvelles propositions de la Direction.

Nous profitons également de ce Flash pour vous inviter à rencontre les anciens GPECistes de FY14 et échanger avec eux sur leurs expériences. Les volontaires à la GPEC OUT FY16 sont les premiers intéressés mais tous ceux qui sont intéressés par le sujet sont les bienvenus.

Reprise des négociations sur la scission-fusion ES-CSC
Nous nous y préparions depuis plusieurs jours et l’annonce officielle tombée le 24/08 de la reprise de la négociation sur la scission-fusion ES-CSC pour lundi 29 août est un signe encourageant. Nous avons d’ailleurs invité en début de semaine nos adhérents à préparer une éventuelle reprise des discussions.

Les discussions confidentielles de ces derniers jours (nous en avons informé l’intersyndicale) concernant surtout les conséquences potentielles d’un conflit majeur nous laissaient en effet entendre qu’ HP cherchait une issue à la situation de blocage créée par CSC début août pour éviter une crise sans précédent à HP en France et des rebondissements qui pourraient largement dépassé l’hexagone.

La journée de négociation de lundi s’annonce comme longue et décisive tant le compte-à-rebours est déjà enclenché pour pouvoir tenir la date du 1er février 2017. Il faudra que les nouvelles propositions de la Corp soient à la hauteur des attentes et des craintes légitimes des salariés ES et non-ES.

Nous vous rappelons ci-dessous les 9 points demandés par l’intersyndicale le 20 juillet :

1. Application des engagements pris pour la scission HPE/HPInc transposés à HPE/ES/CSC de date à date (par exemple : prorogation de l’accord GPEC et des conditions de PSE jusqu’à fin mars 2020, substitution des accords à l’identique, convention de la métallurgie, dotation CE à 1,5%/0,2%, etc.),
2. Pas de fusion ni d’externalisation sur NewCo pendant 36 mois,
3. Pas de fermeture de site pour les 3 sociétés HPEF, HPECCF et NewCo pendant 36 mois et maintien des datacenters sur les sites existants pour la même durée,
4. Pas d’activation des clauses de mobilité contractuelle individuelle dans NewCo pendant 36 mois,
5. Mise en place d’une véritable Cessation Progressive d’Activité en amont de la scission à HPEF et HPECCF,
6. Mise en place d’un volontariat ouvert dans NewCo 8 mois après le transfert des salariés, dans le cadre d’une GPEC OUT, avec renégociation à titre exceptionnel et temporaire du seuil de 3,5% à la hausse, et avec l’obligation d’intégrer les salariés sans affectation pérenne,
7. Procéder à un détourage précis des fonctions centrales et des salariés ES affectés à des missions en dehors ES avec repositionnement correspondant,
8. Prévoir un budget de formation centralisé dans NewCo de 3% hors salaire hors formations obligatoires et maintien des engagements pris pour OTS et pris individuellement,
9. Election d’un CE dans NewCo rapidement avec 13 élus titulaires et 13 suppléants, aide de 200.000 euros à chacun des CE HPEF et CE HPECCF pour gérer les conséquences de la fusion,