Scission : le début des négociations en France

hpscissionAprès plusieurs reports, les syndicats ont été convoqués les 16/17 et les 25/26 Février 2015 pour la suite des « réunions de concertation » réclamées dès l’annonce de la scission par la CFE-CGC. Que peut-on attendre de ces réunions ?

La CFE-CGC attend de ces réunions qu’elles mettent un terme aux questionnements des salariés au sein de HP en France concernant leur avenir à court terme.

Nous avons fait tout notre possible depuis l’annonce de la scission pour orienter les réflexions de la direction de HP dans le bon sens, c’est à dire celui qui pérennise nos emplois et nos conditions de travail. Notre souhait est, entre autres, que HP Inc. ne se voie pas morcelée plus que nécessaire. Nous avons bien compris que l’intérêt de la direction de HP est de préserver le montage juridique qui permet à HP de bénéficier d’un avoir fiscal important. C’est pourquoi la moins mauvaise option pourrait être d’avoir en France une société HP Inc. et deux sociétés Hewlett-Packard Enterprise, avec un maintien à l’identique des conditions de travail actuelles des salariés, notamment en termes de convention collective. Et nous restons vigilants sur les réorganisations à venir, notamment sur ES, déclaré ‘Cause Nationale’.

La CFE-CGC a déjà contacté la direction HP Europe ainsi que la direction HP WW au plus haut niveau (Meg), et nous espérons avoir été entendus.